10 choses à savoir avant d’aller en Islande

L’Islande, la terre de feu et de glace, l’île aux mille et une merveilles naturelles ! Cette île perdue au milieu de nulle part paraît tellement inaccessible et pourtant elle vaut le coup d’être découverte. Si comme nous, vous avez décidé de visiter l’Islande après avoir regardé la célèbre série Game of Thrones (Mea Culpa 😅), ci-dessous 10 choses à savoir avant de vous y rendre.

un air de griot
L’Islande

1. Visa 🇮🇸

Pour un court séjour (moins de 3 mois), il ne faut pas de visa pour se rendre en Islande si vous êtes un ressortissant de l’Union Européenne.

La bonne nouvelle : si vous avez un visa Schengen (ou un titre de séjour pour l’un des pays de la zone UE), il ne faut pas non plus de visa !

2. Quand partir et Météo 🌦

L’Islande se découvre à toutes les saisons. Tout dépend de ce que vous souhaitez voir. A mon avis l’été est la saison idéale pour découvrir l’île. En partant Fin Août, il fait en moyenne entre 7° et 12/14° maxi. En moyenne. Tout dépend des régions dans lesquelles vous passerez. Après, une estimation sur le net avant le départ reste l’option fiable.

Partir en été vous permettra de pouvoir admirer le fameux soleil de minuit : il y a du soleil jusque minuit et la nuit peut durer 3h environ en plein mois de Juin. Fin Août le temps est un peu plus normal (il fait déjà nuit aux alentours de 22h). En été, il y a aussi la possibilité d’observer la nature dans toute sa splendeur : les paysages verts à perte de vue, les plages de sable noir, les icebergs, les cascades, les montagnes mais aussi les baleines qui viennent se nourrir au Nord et les macareux moines (ces célèbres oiseaux islandais).

Le printemps et l’automne s’avoisinent à ce qu’on appellera « l’hiver » en Islande. A part les mois de Juin, Juillet et Aout, le reste du temps reste relativement froid et nuageux et pluvieux. Il faut noter qu’il peut faire jusque -20°/-30°. En hiver, on part en Islande pour profiter des paysages à perte de vue recouverts d’un manteau de neige, les lacs gelés, les glaciers. Mais la principale raison pour laquelle l’Islande est un must-do en hiver reste la découverte des aurores boréales. Ce moment magique où le ciel nocturne est recouvert de voiles lumineux surtout verts…

Eté comme hiver, ce qui reste assez embêtant c’est la pluie et le vent. On peut parler des heures et des heures de la météo en Islande, l’essentiel à retenir c’est qu’elle est assez changeante et qu’il faut être préparé pour tout.

un air de griot
Paysage islandais en été

3. Argent 💳

L’Islande coûte cher ! Terriblement ! Affreusement ! On ne va pas s’étonner, cette île est très éloignée d’un continent et la plupart de ses produits sont importés. Du coup, avant de prévoir un voyage en Islande, il faut vraiment se préparer sur un point de vue financier et bien choisir sa période.

En effet, voyager en été en Islande (de Juin à fin Août) coûte deux fois plus cher que partir en plein hiver.

99,9% des paiements se font par carte bancaire, il n’est pas nécessaire de retirer des sous même dans les villages les plus éloignés. Par contre assurez vous d’avoir un plafond de paiement assez élevé lorsque vous allez en Islande.

Petite astuce : pas mal de banques offrent des possibilités de paiement et/ou de retraits gratuits à l’étranger. N’hésitez pas à vous renseigner et à opter pour cette solution qui vous fera éviter les frais bancaires et vous faire économiser pas mal de sous.

En 2018, 1€ = environ 135 ISK (couronne islandaise)

un air de griot
Monnaie islandaise

4. Transport 🚘

Aussi bizarre que cela puisse paraître, en se préparant assez tôt les billets d’avion au départ de Paris vers l’Islande restent très bas. Il y a plusieurs compagnies low-cost qui desservent Reykjavik telles que WOW Air (la compagnie low cost islandaise) et Transavia. C’est très possible d’avoir des billets d’avion A/R pour 100€ !

La circulation à l’intérieur du pays est assez particulière. Plusieurs options s’offrent à vous :

  • Le bus 

Plusieurs lignes de bus desservent la capitale Reykjavik. Pour se déplacer, il suffit de télécharger l’application Straeto (disponible en anglais). L’application vous permet d’acheter vos tickets en ligne et de valider directement en montant dans le bus. Pour l’intérieur, il y a également des bus qui circulent mais ils sont quand même un peu chers. Si vous êtes seul(e), ça sera très certainement l’option la plus économique. Les billets peuvent se prendre en ligne ou directement dans les gares.

  • L’avion 

Plusieurs villes d’Islande sont également desservies par avion. Si vous n’avez vraiment pas beaucoup de temps c’est peut-être un moyen de transport à privilégier. Ce serait un peu dommage par contre étant donné que vous raterez la beauté du paysage.

  • Le train 

Il n’y a pas de train en Islande.

  • Le bateau (et les ferries)

Il y en a pas mal qui desservent plusieurs villes de l’île. Vous pouvez également en prendre pour des petits trajets de découverte d’une journée.

  • Le vélo

Au vu de la météo très changeante et du vent qui peut être fort, le vélo ne reste pas une très bonne option pour se déplacer en Islande.

  • La voiture 

Le meilleur moyen de transport à mon avis. Les routes sont impeccables et favorisent totalement les road trip. Par contre, en fonction de la météo et de la région souhaitée il faudra faire attention au type de véhicule choisi. En effet, si vous comptez aller dans les hautes terres par exemple, les grosses 4×4 (et elles sont impressionnantes souvent) sont les plus conseillées. Vous pourrez facilement trouver des agences de location de voiture en Islande sur le net. Les tarifs sont sensiblement les même mais évoluent en fonction de la période de location (été/hiver).

Je vous donne plus de détails sur l’article dédié au road trip en Islande. 

5. Hébergement 🏕

Il y a pas mal d’hébergements disponibles en Islande. Que ce soit les Airbnb, les hôtels, les auberges de jeunesse ou même le camping, vous ne manquerez pas d’endroit pour dormir. L’option la plus utilisée reste le camping étant donné que pas mal de personnes viennent en Islande dans un contexte de road trip.

Il y a énormément de sites de camping* sur toute l’île. Certains sont aménagés et disposent de cuisines couvertes, de douches, de toilettes et d’autres non. Certains sites sont ouverts uniquement en été.

Je vous donne plus de détails sur l’article dédié au road trip en Islande. 

6. Restauration 🍽

J’ai quand même été agréablement surprise de la qualité de la nourriture en Islande ! Ils cuisinent hyper bien (en tout cas dans les restaurants où nous sommes passés). Leurs spécialités restent l’agneau, le saumon et les langoustes.

7. Connectivité 📡

Il y a du wifi dans les auberges de jeunesse et hôtels. Dans quelques campings, la connexion est payante. Concernant les prises électriques murales, elles sont pareilles que celles de France.

8. Langue

La majorité (j’ai presqu’envie de dire eux tous) parle anglais.

9. Santé et Sécurité

C’est le pays le plus sécurisé que nous avons pu faire jusqu’à présent. Il se dégage une telle sérénité qu’on arrive vraiment à croire qu’on est sur une autre planète.

Côté santé, il n’y a rien à prévoir ni de vaccins spécifiques à faire avant de s’y rendre. Et il n’y a absolument rien à craindre non plus avec l’eau du robinet étant donné qu’elle est de source. Vous aurez juste un peu de mal avec celle du Nord, près de Mývatn à cause de l’odeur forte du soufre qu’elle dégage.

 

10. Activités ⛰

En Islande, on y va surtout pour le dépaysement, pour la nature, pour le paysage. On y va pour les randonnées, pour les cascades, les champs de lave, les volcans, les montagnes, les lacs, les glaciers, les sources d’eau chaude, les fjords etc.

Si vous êtes de nature « très citadin », vous risquez de ne pas beaucoup apprécier tout ce que l’Islande a à vous offrir.

unairdegriot
Paysages islandais

Prêts pour le dépaysement ?

Maintenant vous avez quelques billes pour vous préparer à aller visiter cette magnifique île des Vikings. Faire un road trip en Islande est très facile. Chacune des régions regorge d’atouts spécifiques. L’itinéraire le plus conseillé pour avoir un aperçu de chaque région est de faire un road trip sur la route circulaire (n°1) qui fait le tour de l’île. Pour profiter de cet itinéraire, un séjour de 10 jours minimum peut faire l’affaire, mais deux semaines c’est encore mieux ! Les plus aventuriers pourront toujours se rendre à l’intérieur des terres pour encore plus de découvertes naturelles.

islande un air de griot
Les routes islandaises

Dans le prochain article, je vous explique comment se préparer pour un road-trip de 10 jours en Islande et à quoi s’attendre 😉

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s