Farniente dans le sud-ouest ivoirien

Après avoir visité le Centre, le Nord, nous voici enfin dans le sud-ouest ivoirien, dernière étape de cette première semaine de road-trip en Côte-d’Ivoire.

Notre itinéraire a été complètement réduit à néant au vu de toutes les péripéties encourues entre le Nord et le Sud-ouest. A la base nous étions censés faire deux jours dans la région de San Pedro. Le but étant de pouvoir visiter la ville en elle-même, qui est assez historique vu qu’elle a également servi de port pendant la colonisation des portugais. Par la suite nous avions prévu faire un tour au village Dahoua, village de pêcheurs, la baie de Taki qui est une plage encore assez sauvage et pas très fréquentée et finir par la baie des sirènes.
Mais ! Le non-professionnalisme de nos accompagnateurs, les imprévus du voyage et l’état catastrophique des routes ont complètement anéanti nos projets. Au final, nous nous sommes arrivés à Grand-Bereby, aux alentours de 18h, et avec près de deux jours de retard.

Côté paysage

De Korhogo à Grand Bereby, nous sommes passés d’une zone de savane à une région forestière.  Plus nous allions vers le Sud-Ouest, plus nous avions mille nuances de vert ! Que des forêts partout, encore et encore et des cours d’eau par endroits. Mais le plus impressionnant ce sont les plantations d’hévéa et de de cacaoyers qui s’étendent à perte de vue. Sans oublier les palmiers et bananiers.

cotedivoire
Coucou 😀
cotedivoire
Paysage de Côte d’Ivoire. Entre le Nord et le Sud. On notera le côté poussiéreux d’une part et la verdure de l’autre côté du lac…
cotedivoire
Paysage de Côte d’Ivoire. Plantations de bananiers en bordure de route.
cotedivoire
Que du vert !
cotedivoire
Plantations d’hévéa en bordure de route

 

Les villages également sont différents, les cases sont moins rondes, plus rectangulaires et beaucoup plus nombreuses qu’au Nord. Les villes sont plus mouvementées d’autant plus que pour la plupart, nous les traversions un jour de marché 🙂

Nous avons traversé les villes et villages tels que Boundiali, Séguéla, Kani, Daloa, Issia (et sa montagne connue pour les pèlerinages catholiques), Yabayo, Soubré, Meagui, San Pedro pour enfin atterrir à La Baie des sirènes, dans le village côtier de Grand-Bereby.

Le Sud-ouest ivoirien reste assez atypique et sauvage avec ses rochers, ses falaises et ses plages magnifiques.  La Baie des sirènes, complexe hôtelier assez connu de la région, a été notre lot de consolation. A la base, juste venus pour visiter, nous avons décidé d’y passer la nuit. Et franchement ça a été la meilleure décision prise sur un coup de tête.

Grand Bereby, Sud-Ouest de la Côte d'ivoire
Grand Bereby, Sud-Ouest de la Côte d’ivoire
IMG_7673
Plages du Sud Ouest ivoirien

 

La Baie des sirènes

Alors que dire ? C’est juste un complexe hôtelier magnifique ! Tout a été pensé jusque dans les moindres détails ! Déjà à l’arrivée, une voiturette de golf est venue nous récupérer avec nos sacs de voyage pour nous conduire d’abord jusqu’à la réception et ensuite jusqu’à notre chambre.

IMG_7490
La Baie des Sirènes, Grand bereby

 

Les chambres sont en fait des bungalow en forme de cases traditionnelles africaines mais avec un intérieur hyper moderne. Tout était parfait, du confort du lit au design de la salle de bain (double vasque je précise) jusqu’à la vue sur la mer via la baie vitrée du bungalow.

IMG_7489
La Baie des sirènes, Grand bereby
IMG_7504
Vue de notre bungalow. La Baie des sirènes, Grand bereby
IMG_7502
Vue du Bungalow. La Baie des sirènes, Grand bereby

 

IMG_7566
Baie vitrée de notre bungalow. La Baie des sirènes
IMG_7501
Côté chambre du Bungalow. La Baie des sirènes, Grand bereby
IMG_7700
La Baie des sirènes, Grand bereby
IMG_7696
La Baie des sirènes, Grand bereby

 

La plage du complexe était d’une propreté parfaite ! Et tellement belle avec ses roches dispersées ici et là… De la plage on pouvait facilement voir les bateaux des pêcheurs en mer.

IMG_7682
La Baie des sirènes, Grand bereby
IMG_7506
La Baie des sirènes, Grand bereby
IMG_7508
Pêcheurs de Grand Bereby. 
IMG_7511
La Baie des sirènes, Grand bereby

IMG_7495

 

Où manger

Pour le dîner nous avons préféré manger dans le village. J’imagine que les plats devaient être aussi excellents que l’hôtel en lui même mais nous préférions juste être dans un cadre de rue. Nous avons donc mangé chez une mama juste après une intersection,  à quelques minutes du complexe en direction de l’hôtel Katoum. Pour vous donner une idée des prix, nous avons pu avoir des poissons soles énormes, cuits à la braise pour seulement 2000 F CFA !

Pour le petit déjeuner par contre nous l’avons pris à l’hôtel. Et le buffet à volonté de la Baie des sirènes n’a strictement rien à voir avec les buffets pris jusqu’à présent dans les hôtels par lesquels nous étions passés. Un cuisinier sur place vous fait des omelettes avec des ingrédients au choix : jambon, fromage, champignons, légumes etc. Il y avait un peu de tout à ce buffet : du pain, des croissants, des pains au chocolat, des gâteaux, des fruits, une variété de confiture, du beurre, du chocolat à tartiner, du café (excellent!), du thé, des jus et j’en passe ! Oui , je sais, ce n’est pas très typique « ivoirien » mais il y avait de quoi réjouir toutes les papilles 😀

IMG_7572
Le cuisinier en pleine préparation ! Oui ça n’a rien d’extra mais quand tu passes une semaine à avoir des petits déjeuners très light, même la vue d’un oeuf te met en transe :D. 

Le cadre est très agréable à la Baie des sirènes… Plutôt calme et reposant et le lieu regorge d’activités à faire. Ce qui n’est pas plus mal vu que le complexe se trouve dans un endroit assez reculé. Il y a un mini-golf, un terrain de tennis, une piscine etc. Nous n’avions malheureusement plus de temps pour profiter de toutes ces activités vu que nous avions un timing assez serré pour retourner à Abidjan.

Au moment de quitter l’hôtel, le chauffeur qui devait nous ramener avec sa voiturette nous a proposé un dernier petit tour du complexe vu que c’était notre première fois à la Baie des sirènes. Il nous a conduit encore plus en hauteur jusqu’à atteindre une sorte de petite colline et de là… la vue !!!!! Elle était dingue ! Les bungalow de ce niveau sont encore en rénovation mais je n’imagine même pas ce que ça doit être juste de dormir et se réveiller là. Les couchers (ou levers) du soleil doivent être démentiels à cette hauteur. C’était juste magnifique… Il nous avait fait le plus beau des cadeaux de départ !

IMG_7713
Vue de la colline. La Baie des sirènes, Grand Bereby
IMG_7725
Notre « chauffeur » en train de nous raconter l’histoire de La Baie des Sirènes. 

Le personnel de cet hôtel est juste à vos petits soins et ils sont d’une gentillesse énorme ! Arriver dans un endroit où déjà dès la réception tout le monde est courtois, dit bonjour, garde le sourire et vous donne même des « bénédictions » pour le chemin du retour, moi je ne peux que dire chapeau !

Tout a été pensé dans cet endroit. Il y a une résidence dans le complexe pour les employés et même une menuiserie étant donné que les meubles du complexe sont fabriqués et réparés sur place !

En clair, finir par la Baie des sirènes a juste été féerique pour nous.

IMG_7543IMG_7591

Pour le trajet jusque Abidjan, nous avons eu d’autres galères (comme toute la durée de ce séjour d’ailleurs haha). L’itinéraire choisi étant donné que la côtière est inutilisable était  de revenir sur nos pas via San Pedro – Meagui – Soubre – Issia – Sinfra – Yamoussoukro et enfin Abidjan. Au total plus de 12h de route, partis à 11h de Grand-Bereby nous sommes arrivés à la maison aux alentours de 23h-00h. Les raisons ? Facile ! Cette fois aucun barrage mais encore un pneu crevé, 1h30 d’attente à Issia pour un remplacement  de pneu par un mécanicien et des routes abîmées sur certains axes.

Ainsi s’achève notre semaine de road trip à l’intérieur de la Côte-d’Ivoire.  Côté bilan, je reste assez partagée. D’une part, je reste hyper déçue d’avoir eu dans le fond un parcours merdique vu, entre autres, :

  • l’irresponsabilité à cause de l’état de la voiture que nous avions et le manque de professionnalisme du groupe que nous avions contacté en tant que guides du pays (même s’ils sont sympa)
  • l’état des routes à l’intérieur du pays
  • le manque de professionnalisme et le foutage de gueule des réceptionnistes de quelques hôtels

D’autre part, j’ai été agréablement surprise des grandes découvertes rencontrées en chemin :

  • La région du Nord avec la visite de Korhogo, Boundiali, Waraniene et Niofoin
  • Les différences de paysage en fonction des régions traversées : le nord et sa terre rouge, le centre et ses nombreuses forêts et plantations de cacao et d’hévéa
  • Le Sud-Ouest avec ses plages sauvages si particulières, et sans oublier la belle et magnifique Baie des sirènes.
  • L’artisanat des peuples du centre et du nord

Depuis le temps que j’espérais pouvoir le faire, j’ai été très heureuse de découvrir ces quelques facettes cachées de mon pays. Il me reste encore énormément de choses à voir, c’est clair, mais je reviendrai certainement quand il y aura une amélioration des routes. 😉 Je retiens de ce voyage le sentiment général de fierté et de joie d’avoir surtout fait connaître mes racines, ma terre d’origine à mon compagnon.

IMG_7663
😀

 

Maintenant place à la visite de la super capitale ivoirienne, Abidjan (Babi) et de ses stations balnéaires à proximité : Grand-Bassam et Assinie 😉

Peut-être que j’y consacrerai un article 😝.

 


Infos pratiques :

Cet article n’est nullement sponsorisé par le complexe hôtelier La Baie des sirènes. Nous avons juste adoré leur établissement, leur professionnalisme et leur personnel.

Si nous étions un tout petit peu plus riches, c’est clair que nous serions restés là-bas une nuit de plus :D.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s