Korhogo et la Région des Savanes

Après Yamoussoukro, nous voici en direction du Nord de la Côte d’Ivoire ! Dans l’axe Sud – Nord, je n’étais jamais allée aussi loin et rien que pour ça je ne tenais plus en place.

2h de trajet plus tard, nous faisions une escale à Bouaké le temps de déjeuner. Petite ville tranquille, assez vivante mais qui ne vaut pas forcément la peine d’y rester si vous êtes juste en mode découverte.

Pour la suite, à priori selon le GPS nous en aurions pour 4h de trajet entre Yamoussoukro et Korhogo. Mais ça,  c’était sans compter l’état des routes du pays : une vraie catastrophe !  Le trajet entre Katiola et Niakaramandougou qui fait environ 66km est rempli de nids d’autruches parce que comparer ces crevasses à des nids de poule c’est impossible.  Les trous peuvent faire jusque 1m de diamètre et 20cm de profondeur par endroits et toutes les voitures se battent pour vite arriver à destination. Franchement j’ai vraiment crû être dans une sorte de course poursuite dans un GTA* à l’africaine :  entre les chauffeurs de car qui slaloment entre les trous, les mini-car qui tanguent avec  l’impression qu’ils vont carrément tomber avec leurs 20kg de bagages sur ta voiture au prochain virage, les motos qui te font un dépassement par la droite ! Ah la la…
Étant partis à environ 13h de Bouaké, nous sommes arrivés à notre premier hôtel de Sinematiali à 20h ! 

 

Fotamana : bienvenue chez les Sénoufo

 

IMG_7274
Village de Niofoin, Nord de la Côte d’Ivoire

 

 

Que faire dans la région de Korhogo ?

La région du Nord s’apprécie énormément au travers des architectures de ses villages, du travail de ses artisans et surtout du mode de vie de ses habitants. Déjà dans la grande ville de Korhogo, les habitants se déplacent essentiellement en moto ! Il y en a de partout et c’est assez impressionnant de voir le nombre de personnes qu’une petite mobylette peut supporter ! Ici on peut voir toute une famille sur la mobylette (le père, la mère et un enfant), là on peut voir un vieux monsieur avec son mouton sur les pieds, franchement c’était tout un spectacle pour nous 😀

Ville de Korhogo, Côte d'ivoire
Ville de Korhogo, Côte d’ivoire

 

Sinon pour une activité concrète il y a le Mont Korhogo pour les plus sportifs. Perso ce n’était pas dans mes projets de l’escalader, du coup nous nous sommes juste contentés de l’admirer de loin.

Vue sur le Mont Korhogo, Ville de Korhogo, Côte d'ivoire
Vue sur le Mont Korhogo, Ville de Korhogo, Côte d’ivoire

 

Waraniene

Pas très loin de Korhogo, à 5mn en voiture ou en moto, il y a Waraniene, le village des tisserands. Malheureusement, nous étions arrivés un jour de deuil et à Waraniene les tisserands ne travaillent pas à ces moments là. Par contre, ils ont été super sympa et l’un d’entre eux a bien voulu sortir son matériel 5mn juste le temps de nous expliquer le procédé.  La différence avec les tisserands Baoulé c’est qu’au Nord, ils tissent assis. Après la méthode reste la même, seuls les motifs et les formes diffèrent.

Waraniene, Région de Korhogo, Côte d'ivoire
Peignoirs en tissu traditionnel du Nord, Waraniene, Région de Korhogo, Côte d’ivoire
Waraniene, Région de Korhogo, Côte d'ivoire
Tissu traditionnel du Nord, Waraniene, Région de Korhogo, Côte d’ivoire
Waraniene, Région de Korhogo, Côte d'ivoire
Sacs en tissu traditionnel du Nord, Waraniene, Région de Korhogo, Côte d’ivoire
Waraniene, Région de Korhogo, Côte d'ivoire
Tisserand en oeuvre, Waraniene, Région de Korhogo, Côte d’ivoire
Waraniene, Région de Korhogo, Côte d'ivoire
Métier à tisser, Waraniene, Région de Korhogo, Côte d’ivoire
Waraniene, Région de Korhogo, Côte d'ivoire
Robes en tissu traditionnel du nord, Région de Korhogo, Côte d’ivoire
Waraniene, Région de Korhogo, Côte d'ivoire
Artisanat du Nord, Waraniene, Région de Korhogo, Côte d’ivoire

 

Waraniene, Région de Korhogo, Côte d'ivoire
Femmes en train de coudre, Waraniene, Région de Korhogo, Côte d’ivoire


Au Nord, seuls les hommes sont habilités à tisser. Les femmes, assises juste à côté sont chargées de coudre les différents pans de coton tissés et de les décliner en plusieurs articles. Du coup vous pouvez repartir chez vous avec de magnifiques draps, des nappes, des sacs, des vêtements et même des peignoirs 😄

A côté des tisserands il y a également des fabricants de bijoux en perles. Les perles sont à la base des boules d’argile colorées de manière naturelle avec des feuilles de kinkeliba, du kaolin et du Tek. C’est plutôt joli 🙂

Waraniene, Région de Korhogo, Côte d'ivoire
Bijoux traditionnels du Nord, Waraniene, Région de Korhogo, Côte d’ivoire
Waraniene, Région de Korhogo, Côte d'ivoire
Colliers en perles naturelles. Artisanat typique du Nord, Waraniene, Région de Korhogo, Côte d’ivoire

Dans tous les cas j’ai dû ressortir de ce village avec un peu trop d’articles à mon goût vu comment ils étaient tous beaux et mon porte-monnaie un peu trop léger 😅.

 

Niofoin

Le meilleur pour la fin : le village Niofoin à 40mn environ de Korhogo. Ce village je voulais trop y aller parce qu’il était pour moi la représentation typique d’un village du Nord. Mais en plus beau. Sur le chemin entre Korhogo et Niofoin, on rencontre plusieurs barrages de « dozo« , des chasseurs traditionnels typiques du Nord. Ils ne demandent rien de concret, mais la coutume veut que nous leur laissions des petites sommes pour s’acheter de la « noix de cola« , fruit à coque très répandu dans cette région.

Vrai ou faux, c’est un autre débat. L’essentiel c’est que si vous souhaitez circuler, vous êtes obligés de payer.

IMG_7227
« Dozos« , Chasseurs traditionnels du Nord de la Côte d’Ivoire

Pour visiter Niofoin, il faut respecter d’autres traditions. A savoir, aller se présenter à un «notable» qui du coup jouera également le rôle de guide. Par chance nous sommes arrivés au moment d’une sortie de classe, du coup après avoir abordé plusieurs écoliers et maîtresses, quelqu’un a pu nous conduire à un notable. J’ai quand même été surprise par  la simplicité de notre notable étant donné que de là d’où je viens, du peuple Akan, les notables sont des personnes assez richement vêtues.

Niofoin, Région de Korhogo, Côte d'ivoire
Notre « notable », Niofoin, Région de Korhogo, Côte d’ivoire

Mais tant pis, notre guide/notable était sympa. Il nous a joyeusement expliqué le procédé de fabrication de ces cases, et de la particularité de celles plus petites qui, en fait, servent de grenier. Selon les coutumes de ce village, chaque quartier possède « sa case de fétiches », et juste à côté « son arbre-appatam » pour les funérailles. Ils ont tellement d’histoires sur les traditions que c’est un réel plaisir de les écouter. La Côte d’Ivoire regorge de contes, mythes et autres traditions aujourd’hui seulement connus des plus vieux au fin fond des villages. Malheureusement ils sont tous en train de mourir et avec eux, toute l’essence de notre culture…

Village de Niofoin, Côte d'Ivoire
Village de Niofoin, Côte d’Ivoire
Niofoin, Région de Korhogo, Côte d'ivoire
Greniers, Niofoin, Région de Korhogo, Côte d’ivoire
Niofoin, Région de Korhogo, Côte d'ivoire
Derrière : Case des fétiches, Niofoin, Région de Korhogo, Côte d’ivoire
Case des fétiches, Niofoin, Région de Korhogo, Côte d'ivoire
Autre Case des fétiches, Niofoin, Région de Korhogo, Côte d’ivoire
Niofoin, Région de Korhogo, Côte d'ivoire
Arbre-appatam, Niofoin, Région de Korhogo, Côte d’ivoire


La tradition étant orale dans notre pays, les seuls qui auraient pu perpétrer notre histoire désertent les villages pour les grandes villes, à l’image de Niofoin qui possède bon nombre de cases inhabitées…et c’est fort dommage 😦

Niofoin, Région de Korhogo, Côte d'ivoire
Niofoin, Région de Korhogo, Côte d’ivoire

Mais trêve de bavardages, le Nord de la Côte d’Ivoire reste magnifique ! Pas très visité vu l’état des routes et des prix des billets d’avion mais en tout cas je ne pourrai que vivement recommander !

 

Où dormir ?

Pour la première nuit à Korhogo, nous avons dormi à l’éco ferme de Lokoli. Et perso je ne le conseillerais à personne. Déjà l’éco ferme se trouve bien après Sinematiali, à 40mn de Korhogo alors qu’à la base le monsieur qui devait nous accueillir nous informait d’environ 25mn. Vous allez peut être me dire que je chipote sur le temps mais quand vous avez fait près de 7h de route et que vous êtes hyper fatigués et affamés, chaque minute compte.
Arrivés sur place, il n’y avait pas de wifi (contrairement à ce qui nous avait été annoncé plus tôt). Les chambres avaient été nettoyées à la va-vite. L’eau ? La galère ! Le soir il n’y avait pas d’eau froide, uniquement de l’eau brûlante. On leur rappelle ou pas que nous sommes de base dans un pays chaud ? Et le lendemain matin, l’inverse : pas d’eau chaude et c’est à peine s’il y avait un débit !

Ecoferme LOKOLI, Sinematiali, Côte d'Ivoire
Eco-ferme LOKOLI, Sinematiali, Côte d’Ivoire


Les tarifs du dîner variaient entre la cuisinière et l’hôte qui nous a reçu. L’hôte nous annonce un montant…et la cuisinière au moment d’apporter l’addition, nous annonce un autre montant plus élevé ! Le dîner en lui même pratiquement immangeable vu la quantité de piment qu’il y avait. De base, on cuisine non « piquant » et on en rajoute à la demande du client… Non ? Apparemment, dans ce centre non. Ah et on vous en rajoute aussi dans l’omelette du petit déjeuner au cas où  vous n’aviez pas assez mentionné la veille que vous ne mangiez pas de piment. 😅 Un petit déjeuner demandé la veille pour 8h, reçu à 9h parce que la cuisinière venait seulement d’arriver. BREF. On a détesté.
Le seul point positif reste la vue du restaurant sur le fleuve Bandama. Pour le reste, l’éco ferme de Lokoli reste juste un potentiel mal exploité.

Ecoferme LOKOLI, Sinematiali, Côte d'Ivoire
Le restaurant sur l’eau, Ecoferme LOKOLI, Sinematiali, Côte d’Ivoire
Ecoferme LOKOLI, Sinematiali, Côte d'Ivoire
Vue sur le Bandama, Ecoferme LOKOLI, Sinematiali, Côte d’Ivoire

 

Au vu de ce manque de professionnalisme complet, nous avons préféré annuler notre deuxième nuit prévue sur place et nous sommes retournés prendre un hôtel sur KorhogoLa Rose Blanche. Celui-ci je vous le conseille 🙂 Personnel courtois et à l’écoute. Les chambres étaient correctes. L’hôtel était en travaux donc on peut très vite oublier le calme attendu d’un hôtel. Le petit déjeuner un peu sommaire : juste du pain, du beurre, du café et un jus de fruit. Le gros bémol que je ne comprends toujours pas, c’est d’avoir une chambre double mais le petit déjeuner compris dans le tarif n’est gratuit que pour UNE personne. Allons chercher la logique… 🙃

L’hôtel étant en travaux je n’ai pas pris de photos.

 

Où manger ?

Déjà pas à l’éco-ferme de Lokoli à moins d’aimer le piment excessif, les visages fermés des serveuses et le tarif hyper élevé. A titre d’exemple, un plat de Kedjenou de pintade* coûte 10 000 F CFA chez eux.

A la Rose Blanche, ce même plat coûte 5000 F CFA et le serveur est sympa 😊 !

Sinon comme dans toutes villes de la Côte d’Ivoire, il suffit de faire un tour en centre ville pour avoir des maquis et restaurants. Tentés par du Choukouya*, nous avons fait une pause dans un endroit quelconque qui en vendait et qui avait l’air propre. Pour moins de 4000 F CFA, nous avons pu nourrir 4 estomacs affamés.

 

Boundiali et le Nord Ouest

Pour redescendre vers le sud, nous avons fait un détour en allant encore plus loin dans le Nord-Ouest. Et sur ce chemin nous sommes passés par Boundiali. Tombés sous le charme de ce cadre hyper paisible, nous avons fini par faire une pause et profiter de ce moment si privilégié. Nous étions entourés de montagnes, avec un air d’une pureté surprenante malgré l’Harmattan*. C’était hyper calme, avec quelques motos par ci par là et des taxi-moto essentiellement utilisés dans cette région du pays. En fait, ce qui m’a marqué à Boundiali c’est l’atmosphère qui se dégage, elle est difficile à expliquer mais se résume juste par un sentiment de bien-être complet !

Boundiali, Côte d'Ivoire
Boundiali, Côte d’Ivoire
Boundiali, Côte d'Ivoire
Boundiali, Côte d’Ivoire
Boundiali, Côte d'Ivoire
Les collines de Boundiali, Côte d’Ivoire
Boundiali, Côte d'Ivoire
Boundiali, Côte d’Ivoire
Boundiali, Côte d'Ivoire
Taxi-moto de Boundiali, Côte d’Ivoire

Bon on avait une longue route de prévu du coup quelques instants plus tard nous reprenions le chemin. Sur l’axe prévu pour rejoindre Grand Bereby en plein Sud Ouest de la Côte d’Ivoire, nous passerons par des villes comme  Séguéla – Daloa – Issia – San Pedro.

Le chemin entre Boundiali et Kani était en travaux, du coup sur près de 137 km, nous roulions sur une voie non bitumée : le calvaire !! Un trajet qui aurait pu être fait en 1h et quelques sur une autoroute ou une voie correcte, nous l’avons fait en 4h avec nos 30km/h pour éviter de se retrouver dans le décor. Si à cela on rajoute les galères des barrages de gendarmes et policiers, la corruption excessive de ces gens censés représenter l’autorité du pays, on comprend très vite pourquoi personne ne s’aventure si loin dans le Nord.

Routes du Nord, Côte d'Ivoire
Routes du Nord, Côte d’Ivoire
Routes du Nord, Côte d'Ivoire
Routes du Nord, Côte d’Ivoire
Routes du Nord, Côte d'Ivoire
Routes du Nord, Côte d’Ivoire (ou devrais-je plutôt dire « les pistes »)

Le Nord a été l’une des plus belles expérience de ce road trip.  Mis à part l’état catastrophique de la route qui alourdit le trajet, cette région est juste hyper charmante. Il ne faut pas avoir peur de la poussière parce qu’il y en a partout, et le temps est un peu sec et légèrement plus froid qu’Abidjan. Le coût de la vie y est très faible.

En bref, j’ai été conquise par le Nord de la Côte d’Ivoire ! Et en plus je n’ai pu faire qu’une toute petite partie. Je n’imagine pas à quel point les autres villes peuvent également avoir des trésors aussi cachés…

IMG_7274
Village de Niofoin, Nord de la Côte d’Ivoire

 

 

Prochaine étape : direction le Sud-Ouest avec San pédro et Grand Béréby ! Encore un autre trajet plein de surprises… 😅

 


Définitions et Infos pratiques :

  • GTA : Grand Theft Auto, jeu vidéo
  • Kedjenou de pintade : Mélange de légumes et de pintade en mode ragout. Pur délice!
  • Choukouya : Barbecue de viande (en général de la viande de mouton). Pur bonheur!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s