10 Tips pour voyager dans un pays dont on ne parle pas la langue

Le Pérou, le Mexique, le Panama, l’Argentine, tant de pays caliente que tu aimerais voir mais tu ne parles pas un mot d’espagnol.

Le Brésil, Copacabana, le Carnaval de Rio ? Le rêve !! Sauf que…tu ne parles pas un mot de portugais !

brazil-cariwest-carnival-48796.jpg

L’Afrique du Sud, repasser sur les traces de Nelson Mandela, faire un safari dans le fameux Kruger Park,  tu en meurs d’envie mais l’anglais et toi c’est une autre histoire.

Tu en as marre de lire mes articles (haha 🤣) et tu souhaites à ton tour partir à l’aventure mais la barrière des langues t’empêche de franchir le pas.

Tu sais quoi ? cet article est pour toi !! Oui oui 😉 Tu sais, avec l’avancée des technologies, des applications, des services aux particuliers, voyager sans comprendre la langue d’un pays ni l’anglais devient totalement possible ! C’est un challenge certes, mais c’est tout ça l’aventure… non ? Ci-dessous quelques petites astuces que je te liste pour que la langue ne soit plus du tout un argument pour ne pas quitter ta routine :

 

-1-

Pour tes hôtels et autres hébergements, il faudrait que tu les réserves en avance via internet. Le style des routards, à tout faire directement sur place, laisse tomber ce n’est pas pour toi. Surtout si tu ne parles pas l’anglais.

L’avantage de faire tes réservations en ligne, c’est que tu as pas mal de sites qui sont en français et sur lesquels tu peux faire facilement tes réservations. Dans l’idéal pour ton premier choix, il faudrait opter pour un hôtel qui propose une navette directe ou un taxi privé de l’aéroport vers l’hôtel. Ça évite déjà le gros stress à l’aéroport.

Idem pour tes autres activités, les réservations de billets de spectacles par exemple. Tout ce qui peut se faire à l’avance, fais-le pour t’éviter des malentendus sur place.

-2-

Il faudrait vraiment préparer et organiser les étapes principales de ton voyage en amont. Si possible, il faudrait que tu puisses tracer les itinéraires vers les tops sites que tu souhaites visiter et le moyen de transport à utiliser (bus, train, métro, taxi, quelle ligne, quelle direction, dernières heures de circulation, plans B au cas-où, etc.). Par exemple, si tu souhaites visiter Paris, il faudrait que tu sois capable de tracer les itinéraires entre :

  • ton hôtel – la tour Eiffel
  • ton auberge de jeunesse – le Musée du Louvres
  • ou Montmartre – Musée du Louvres,
  • Opéra – ton hôtel.
  • ton hôtel – Tour Eiffel – Musée du Louvres – Montmartre – Top restaurant français – Quartier St Michel – Ton Hôtel
  • … Ainsi de suite…

Le but c’est de pouvoir réussir à te déplacer au maximum sans te perdre. Si les transports en commun te stressent parce que tu as encore peur de te perdre, utilise des applications plus connues telles que Uber, ou les applications locales de VTC.

delfi-de-la-rua-258293-unsplash

-3-

Discute avec une personne locale qui parle ta langue. En général, les réceptionnistes parlent tous l’anglais et ceux des grands hôtels sont même polyglottes. Si tu ne comprends vraiment pas l’anglais, tu peux connaître les langues parlées par le personnel d’un hôtel en te renseignant sur leur site. En général Booking et AirBnb par exemple précisent les langues comprises par le personnel sur place. Une fois cette information vérifiée, il faudrait échanger avec le personnel pour t’aider à peaufiner ton organisation.

Par exemple, n’hésite pas à leur demander d’écrire dans la langue locale les informations clés telles que l’adresse de l’hôpital le plus proche, les restrictions alimentaires (au cas où tu as des allergies, ou si tu ne manges pas de viande, poisson, hallal, casher etc.). Cette personne locale peut aussi te renseigner sur les usages du pays, les comportements à avoir face à des situations particulières, si tu n’as pas déjà fait ces recherches en ligne auparavant.

 

-4-

Si l’idée d’avoir un dictionnaire de poche peut te sembler archaïque, Télécharge des applications de traduction. Si elles ont une option offline, c’est le mieux ! Être à court de wifi et ne pas pouvoir communiquer non plus, c’est la galère assurée ! A titre d’exemple il y a Linguee qui est pas mal et Google translate. L’avantage avec cette dernière application, c’est que tu peux aussi utiliser l’appareil photo de ton téléphone pour traduire les textes qui t’entourent  : si ce n’est pas génial ça ?

dmitri-popov-203436-unsplash.jpg

-5-

Il te faudra apprendre quelques mots et expressions basiques dans la langue locale:  bonjour, merci, s’il te plait, oui, non, taxi, sortie, toilettes… On n’y pense pas, mais ça fait toujours plaisir à un local et ça détend l’atmosphère quand il se rend compte que tu as pris la peine d’apprendre sa langue. Pas mal de guides touristiques proposent les mots clés et phrases essentielles à connaître dans leurs livres.

-6-

Au pire utilise les autres langues similaires au pays que tu connaîtrais. Aussi bizarre que cela puisse paraître, j’ai quelques fois réussi à me faire comprendre en parlant l’espagnol en Italie et au Portugal.

 

-7-

N’aie pas peur de ton accent !  Si tu as appris quelques mots ou phrases dans la langue locale, n’aie pas peur de t’exprimer à cause de ton accent et des fautes possibles que tu pourrais faire à l’oral. Tant que tu te fais comprendre, c’est l’essentiel… non ? En plus c’est sexy de parler une langue étrangère avec un accent 😉

-8-

Tu pourrais aussi opter pour des hébergements partagés. Si tu n’as pas peur du bruit et si tu aimes voyager en groupe, les auberges de jeunesse peuvent être une bonne alternative. En général tu peux rencontrer des personnes polyglottes qui font le même voyage que toi et avec qui tu pourrais partager une partie de ton trajet. D’une pierre deux coups, tu te fais des compagnons de voyage et qui aussi seront tes traducteurs ! Pas bête hein ? Le couch-surfing également peut être une option si tu n’as pas peur de squatter le canapé d’un inconnu.

helena-lopes-633154-unsplash.jpg

-9-

Apprends le langage des signes ! Non je rigole, mais utiliser ses mains pour s’exprimer reste depuis la nuit des temps un excellent moyen de communication. Du coup, il ne faut pas avoir honte de mimer. C’est très pratique et cela peut te sauver de pas mal de situations.

 

-10-

Mon dernier tips serait de suivre ton intuition. Si tu ne comprends pas ce qui se dit autour de toi, ou s’il y a des mouvements de foule, éloigne-toi. Ne pars pas dans les endroits mal famés.  Dans l’idéal, et si tu es une fille,  ne sort pas très tard le soir dans des endroits très reculés surtout si tu n’es pas accompagnée d’une personne locale ou qui parle la langue du pays. Ce sera très difficile de faire comprendre ton mécontentement ou ton refus à des personnes mal intentionnées ou complètement bourrées.

josh-appel-762771-unsplash

Ça ne sera pas très facile, mais ce n’est pas non plus impossible. Tu l’auras compris, si tu veux visiter un pays dans lequel tu ne parles pas la langue et que l’anglais n’y est pas très pratiqué, ou que de toute façon tu ne parles pas anglais : il te faudra juste être SUPER ORGANISÉ (E) et très préparé (e) avant ton départ.

Maintenant tu regrettes de ne pas avoir suivi tes cours de langues au lycée n’est ce pas ? Haha 😝

Bon courage et surtout n’oublie pas, l’aventure en vaut la peine 😉.

 

Et vous, avez-vous d’autres astuces ?


Credit photos : https://unsplash.com/ et https://www.pexels.com/

2 pensées

  1. Je me souviens d’un guide touristique « le routard » que j’avais acheté au Maroc qui m’a vraiment servi pour le Darija. Ils en font des pas mal.
    Merci pour cet article.
    Vivement le Mexique avec mon espagnol maladroit 😋

    Aimé par 1 personne

    1. Oui, pareil que le Lonely Planet également. Ils ont tous des mots-clés traduits. C’est assez pratique je trouve 😉
      Pour le Mexique, si tu pars dans les zones touristiques tu n’auras pas de mal avec l’anglais. En plus vu la proximité avec les USA, je pense que tu ne devrais pas avoir de mal dans les zones frontalières.

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s