Dans ma valise de baroudeuse…

Avant mes premiers voyages j’étais toujours embêtée par ce que je pouvais emporter dans mes valises. Que ce soit en mode City Break ou une semaine en road trip, je pouvais commencer à faire mes valises quasiment deux semaines à l’avance !

J’avais toujours dix milles questions : et s’il faisait trop chaud ? trop froid ? et si l’un des pantalons se tachait et que je ne pouvais pas faire de lessive ? Un dentifrice de 75ml ça passe ou pas en cabine ? Bref, si vous êtes une « vraie » fille, vous avez certainement déjà connue cette phase des valises ! Alors pour éviter de se retrouver à embarquer son placard entier pour juste un week-end ou pour ne rien prendre au point de finir par faire un shopping de masse sur place, ci-dessous des topos  !

Qui a dit qu’on devait forcément perdre sa féminité quand on voyage comme une backpacker ? 😛

Mis à part les super longs courriers, la plupart de mes voyages se sont faits pour l’instant avec des bagages en cabine uniquement. Pratique pour faire des économies ! Et en cabine je n’ai que des sacs, plus de valises. Je ne sais pas pour vous mais je trouve que c’est beaucoup plus facile d’avoir un sac à dos qu’une valise à roulette. Pratique pour courir dans l’aéroport quand on est en retard ^^

Qu’est ce que j’emporte en cabine ?

En fonction de certaines compagnies aériennes vous pouvez avoir accès à des kilos différents et à un nombre de bagages autorisés. Pour ma part je privilégie toujours celles qui autorisent deux sacs.

Mon premier sac est plus ou moins petit. C’est un général un mini sac à dos, qui une fois sur place me servira pour chacune de mes balades. Vous pouvez toujours le remplacer par un sac à main, en fonction du style de voyage que vous effectuez. Dans ce sac j’emporte :

  • les documents indispensables : passeport, pièce d’identité, carte bancaire, argent en espèces
  • les objets les plus importants : téléphone portable, appareil photo
  • une mini trousse à « énergie » : chargeurs de téléphone et d’appareils photos, des batteries nomades, des câbles d’ordinateur (si vous voyagez avec un pc)
  • un livre
  • un plan du pays dans lequel je pars

 

Mon deuxième sac est un peu plus grand (en général il devra faire entre 10 et 12kg maxi en fonction des compagnies). Je l’appelle mon backpack. C’est un sac de 50l, assez léger et super pratique pour des randonnées et des voyages de maximum 2 semaines.

Capture
Backpack pour le Pérou

Dans ce sac, je mets :

  • tous mes liquides dans l’une des poches extérieures latérales. Facile d’accès pour les contrôles de sécurité à l’aéroport. Eh oui, vous pouvez transporter des liquides dans des contenants de maximum 100ml. On vend ces contenants dans les grandes surfaces et dans les boutiques de cosmétiques comme Sephora. Il faut donc penser miniatures et là tout y passe : gel douche, crème hydratante, déodorant (il existe maintenant des formats pockets dans les supermarchés), mini-parfums, dentifrices, brosse à dents, peigne à cheveux (si je ne porte pas des tresses), quelques produits de maquillage (crayon, baume à lèvres, mascara, mini démaquillant) ET mon indispensable vernis etc.

Un vernis peut sembler absurde hein ? Imagine toi avoir 4h de train à faire ou 2h d’attente dans un hall d’aéroport. Hormis le paysage à regarder, c’est toujours cool de prendre 5mn pour s’occuper de ses petits doigts ^^

Baroudeuse oui. Mais coquette toujours !

  • la deuxième poche extérieure latérale contient des tongs en plastiques (ou claquettes). C’est le meilleur moyen de garder une certaine distance entre le sol et la peau à défaut de savoir le niveau de propreté de la salle de bain dans laquelle on atterrira. Cette poche contient également des sacs plastiques vides et des chaussettes. Et plus tard les petites culottes déjà portées (à moins que vous vous sentiez d’attaque pour faire de la lessive lors de votre trip)
  • dans la poche supérieure il y a les objets que je souhaite avoir assez rapidement. Par exemple des petites barres de céréales, mon casque audio, un paquet de mouchoirs.
  • dans le sac en lui même, il y aura dans un premier temps les vêtements : pantalons jeans, t-shirts, sweat à capuche (la base !), jupes & robes (si la météo du pays s’y prête). Perso, je finis toujours par faire une sortie by night dans le pays visité, et dans ce cas je préfère vachement y aller en gardant une certaine féminité. J’oublie les escarpins c’est clair, mais au moins une robe ça ne fait pas de mal… n’est-ce pas ? 😉
  • Pour maximiser l’espace, je porte directement les baskets (chaussures de marche ou de randonnée, en fonction du type de voyage à faire) le jour du départ. Je mets ensuite dans le sac une à deux paires de chaussures assez légères (style converse, ballerines ou sandales).
  • une trousse à sous-vêtements
  • une serviette (au cas où. On ne sait jamais dans quel hôtel on peut tomber)

Et si je pars en randonnée ?

IMG_1536.JPG
Randonnée dans le Mercantour

En randonnée, j’emporte pratiquement les mêmes affaires que pour un voyage normal. A la différence qu’il faut que je rajoute des éléments plus pratiques. A savoir :

  • un oreiller de voyage
  • une vraie boîte à pharmacie. Pour cela, je diminue les produits de beauté de la poche latérale et je rajoute du Doliprane, des médicaments contre les maux de ventre (style Smecta), des sparadraps, des crèmes anti-insectes, des pastilles pour la gorge etc. Si vous avez des allergies, n’oubliez pas de prendre vos médicaments. On ne sait jamais…
  • un plaid. En montagne il fait souvent très froid la nuit
  • une polaire (Indispensable. En plus du sweat à capuche)
  • des mini lampes torches à pile
  • une tente que j’accroche au sac. La tente pour deux, au format rond est acceptée en cabine mais il faut se renseigner avant en appelant la compagnie aérienne et vérifier que le diamètre de votre tente passe.
  • un matelas gonflable (oui je sais, j’aime un peu trop le confort ^^)
IMG_1809.JPG
Tente, Matelas gonflable et les mini lampes – Randonnée Mercantour

Il peut sembler difficile de savoir quoi emporter mais pensez toujours au minimum possible. Le pire qui puisse vous arriver ? Avoir à faire du shopping sur place, ce qui dans le fond n’est pas la fin du monde non plus.

La première des choses à faire c’est de bien regarder la météo avant de partir et de surtout bien évaluer le nombre de jours que vous aurez à faire sur place. Vous n’avez absolument pas besoin de partir avec 3 pantalons jean pour un séjour d’un week-end ! Pour 5 jours sur place, 6 t-shirts seront largement suffisants si vous allez dans un endroit hyper chaud (on transpire très vite).

Pour les road-trip, l’avantage c’est qu’il vous faudra des tenues assez confortables et celles-ci se rangent assez facilement dans les sacs sans pour autant se froisser. N’oubliez pas qu’au retour, il y aura les souvenirs à ramener, ce serait trop dommage de ne pas pouvoir juste parce que vous êtes parties avec la moitié de votre placard 😛

 


Détails pratiques :

Vous pouvez suivre directement ces liens pour savoir où j’ai acheté la tente, le sac de randonnée , la lampe torche à poser, la lampe torche double fonction (à suspendre ou poser).

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s