Randonnée dans le Mercantour – Alpes de Haute Provence

L’instant le plus heureux d’une vie humaine est le départ vers une terre inconnue.

Les voyages sur un coup de tête ? Faut dire que j’en connais un rayon. Alors cette fois c’est décidé : ce sera de la randonnée dans le Parc national du Mercantour. J’adore la nature avec ses rivières et ses lacs, ses montagnes et ses forêts mais je déteste les insectes. Tous autant qu’ils sont, même les papillons ! Mais cette fois j’allais devoir encore une fois tester mes limites. Quand on aime voyager et partir à l’aventure ça fait partie des challenges non ? 🙂

Du coup, petite géographie pour le Parc du Mercantour : ce super parc se trouve au Sud de la France, en bordure de frontière avec l’Italie, dans les Alpes de Haute Provence. Nice est la grande ville la plus proche pour y accéder. Il est assez prisé pour les grands randonneurs, mais étant une grosse flemmarde, nous nous sommes contentés de faire la Vallée du Verdon et le Val d’Allos et ses magnifiques petits villages rencontrés en chemin (Colmars-les-alpes, Thorame, Allos, etc..)

Pour cette petite randonnée de 3 jours, nous avons d’abord atterri à Nice et pris le petit train Nice – Digne les bains direction le petit village de Thorame.

tmpd8fb0d70-7f87-445c-b878-5279c59ba87b.png
En route pour les montagnes !

Après 2h de trajet en train et en navette, nous voici arrivés à notre 1ère escale : Village de Colmars-les-Alpes.

Ce petit village qui à la base avait été construit pour la défense du territoire français à l’époque où la frontière n’était qu’à deux pas, possède des traces d’une architecture militaire simple. Au delà des forts encore présents, pour ma part j’ai surtout adoré les petites maisons en bois avec les fleurs aux balcons.

IMG_1495.JPG
Une maison du Village de Colmars-les-Alpes

Pour se mettre dans le bain, rien de tel qu’une petite marche rapide d’environ 1h. Direction la Cascade de la Lance, classé site naturel.

tmp9ea51e71-e06d-47e6-be28-9c551c37975b.png

tmp220081ce-6fa9-4921-ae2d-50e38cd86856.png
Quelque part sur le chemin…
tmpa6107dc5-e67b-4fd5-ad41-0bc4530d8629.png
Cascade de la Lance
tmp67253ee7-f454-444b-b444-ee9589530d29.png
Enfin un moment de répit ^^

Après la petite balade, nous sommes retournés au village pour un ravitaillement en chocolats (mais oui c’était nécessaire ^^), barres de céréales pour nos petits déjeuners et des boîtes de conserves pour les déjeuners parce que oui, nous allons bivouaquer pour nos nuits ! Dormir à la belle étoile, dans une tente, seuls au monde, bref un autre de mes éternels rêves de voyage !

1.jpeg
3km à pied, ça use , ça use ! 3km à pied, ça use les souliers !

Nous avons repris le chemin en direction de Ratery. 45mn de marche et plus tard nous tombions sur la prairie parfaite pour poser notre tente. Il y avait quand même une petite maison dans les parages ce que je trouvais assez rassurant en cas d’urgence. La prairie n’était pas très protégée, ce qui nous a fait penser qu’elle n’était pas spécialement privée. Dans tous les cas, étant donné que nous ne restions qu’une seule nuit, nous aurions quand même essayé de négocier si un propriétaire nous annonçait que nous étions sur son territoire. Mais normalement de ce que j’avais pu comprendre, c’était possible de faire du bivouac dans tout le parc sauf indications contraires (marquées sur les plans).

IMG_1545.JPG
Notre hôtel sous les étoiles 🙂

Alors à vrai dire, j’étais pleine d’appréhension pour cette 1ère nuit en plein air. Entre moi qui sursautais au moindre bruit de criquet et mon compagnon qui craignait une arrivée de loups ( haha ), on a juste eu de la pluie et des éclairs ! Dans le fond il y avait quand même un certain charme à entendre la pluie tomber sur soi, de manière si proche, mais de savoir qu’on restait quand même protégé dans cette tente… Entre nous, au début je n’avais vraiment pas confiance. Au final, j’ai juste trop adoré même si le matin au réveil 1/3 de nos affaires était trempé !

IMG_1553.JPG
Allez, une case en moins à cocher sur ma TO-DO list à faire avant de mourir 🙂

A noter qu’en pleine journée la température était assez cool : entre 20 et 25 degrés. En pleine nuit par contre on est facilement à moins de 15 degrés. Bien plus en hauteur par contre (au Lac d’Allos), nous nous sommes retrouvés avec 8 degrés ! Il faut donc prévoir une polaire et des vêtements chauds pour la nuit.

Le lendemain commençait la seconde étape de notre randonnée. L’objectif visé était de faire 5h de marche en direction des lacs d’Allos.

2.jpeg
Domaine de Ratery

Sauf qu’en fait, nous avions visé un peu trop haut 😦 Avec chacun 13kg sur le dos et plus de 1000m d’altitude à réaliser, nous n’aurions pas pu arriver à temps pour le dîner au prochain refuge. Et vu le peu de nourriture et de boites de conserve achetées, ça aurait vraiment été un épisode de Into the wild que de se risquer à tenter cette deuxième randonnée.  Petit regain de motivation, mais 1h de marche plus tard, je me suis rendue compte que là ce serait un exploit pour moi si j’arrivais à marcher encore 5h.

Du coup, c’est sans regret que nous avons rebroussé chemin pour retourner au domaine de Ratery. Pour redescendre jusqu’au village, nous avons commencé à pied en privilégiant de marcher directement sur la route et pas par les chemins de randonnée. Quelques rares voitures passant par là, nous avons fait de l’auto-stop ! Un couple super sympa qui venait de Paris et qui se rendait régulièrement au village de Colmars-les-alpes pour leurs vacances nous a embarqué jusqu’à ce village. De ce village, avec un peu de chances vous pouvez tomber sur une navette qui descend directement dans le Val d’Allos. La navette n’est pas régulière et a des horaires supers spécifiques mais avec une bonne préparation sur les différents transports du Parc, vous ne pouvez pas la louper. Nous sommes descendus au Parking du Laus, et de là nous n’avions plus que quelques moments de marche certes, mais moins de dénivelé 😉

Quand rien n’est prévu, tout est possible…

IMG_1609
Keep close to Nature’s heart… and break clear away, once in awhile, and climb a mountain or spend a week in the woods. Wash your spirit clean..

C’est vraiment agréable de marcher dans Le Val d’Allos. On y trouve des paysages magnifiques et avec un peu de chance (et une très bonne vue) on peut même apercevoir des petites marmottes 🙂 Elles étaient trop rapides du coup je n’ai pas de photos très nettes malheureusement.

J’étais aux anges à vrai dire… Pour moi, toute cette histoire de nature et de vie en plein air restait carrément proche de l’utopie. J’ai réalisé pendant ce trip que le calme de notre environnement pouvait avoir un effet super positif sur notre manière de penser. Le Val d’Allos est hyper beau, pas très difficile à faire en randonnée et de toute façon vu la beauté du paysage qui m’entourait je pense que j’aurais pu continuer de marcher des heures et des heures !

3
Sur le chemin entre le parking du Laus et le Refuge du lac d’Allos
4
Sur le chemin entre le parking du Laus et le Refuge du lac d’Allos

Pour le dîner ce jour là, nous avons opté pour le refuge du Lac d’Allos. A notre arrivée, nous avons choisi des petits cocktails en terrasse en attendant l’heure du dîner. Parce que oui, ce qu’il faut savoir c’est que le refuge propose au dîner un menu unique et un service unique à 19h00. (Vous comprenez maintenant pourquoi nous avons laissé tomber le challenge des 5h de randonnée au risque de ne pas y être à temps ? 😛 )

Les repas sont cuisinés sur place et sont vraiment copieux. Par contre, il est nécessaire d’appeler au plus tard la veille pour réserver et histoire de ne pas avoir de mauvaises surprises pour les personnes ayant des exceptions spéciales (allergies, végétariens etc.).

6
Refuge du lac d’Allos et sa superbe vue sur le lac !

Alors, l’anecdote quand vous décidez de passer un séjour à la belle étoile, c’est que..bah…la question des douches reste très délicate ! La température avait complètement chuté. Malgré le fait que nous étions en été, les douches du refuge étaient glaciales ! Nous n’avions pas réservé de séjour pour les chambres du refuge mais ils ont bien voulu nous laisser avoir accès à leurs douches. Histoire que nous retrouvions un peu de dignité humaine :). Bon elle a été très écourtée et faite de manière très approximative mais je pense que je vous passerai volontiers des détails ^^

Étant donné que nous avions préféré dormir en plein air sur toute la durée de notre séjour, nous avons repris le chemin après cette expérience de la douche à -3 degrés (j’abuse) un peu plus en hauteur histoire de se trouver une place assez sympa.  Pour infos, il est possible de faire des bivouacs sur tout le territoire de 19h à 9h ! C’est très avantageux si vous préférez dormir au calme plutôt que dans des dortoirs avec plusieurs personnes en mode colonie de vacances. Tout le monde n’a pas forcément sommeil à la même heure et ceci peut facilement générer des inconvénients (le bruit et la lumière associés). Le seul hic que certains pourraient trouver…c’est évidemment de devoir transporter sa tente H24 ! La notre étant assez légère,  ça a été facile de la transporter avec nous pendant tout le voyage.

7
Vue de la tente au réveil. Rien à voir avec celle que j’ai de ma fenêtre sur les immeubles parisiens ^^

Non mais franchement, qu’est ce qu’on ne pourrait pas donner pour se réveiller juste en face de ça ?

Nature holds the key to our aesthetic, intellectual, cognitive and even spiritual satisfaction.

9
Lac d’Allos, vue près du refuge d’Allos

Après un petit déjeuner expéditif, barres de céréales, jus d’orange et chocolats, tous achetés lors de notre arrêt dans le 1er village,  nous reprenons le chemin pour une randonnée généralement appelée « Le circuit des lacs« . Il permet de faire le tour des 3 lacs principaux de cette vallée : Le lac d’Allos, le lac des Garrets et le Lac de la Petite Cayolle.  Par chance, le gérant du refuge a été hyper sympa de bien vouloir nous laisser un endroit pour garder nos sacs, sacs de couchage et tente y compris. De quoi profiter de toute la journée pour gravir les montagnes et largement profiter du spectacle sans charge supplémentaire !

Et quel spectacle…

Travel makes one modest. You see what a tiny place you occupy in the world.

2

On earth there is no heaven, but there are pieces of it..

1
Lac d’Allos. Le plus granc lac naturel d’altitude d’Europe.

Pour avoir une telle vue du lac d’Allos, il faut être à plus de 2200m d’altitude en direction du Lac des garrets. La montée pour y arriver est vraiment accessible à tous.

Quelques minutes plus tard et nous voici au Pas du Lausson à 2602m d’altitude. Idéal pour faire une petite pause et profiter du soleil avant de reprendre la marche en direction du Col de la Petite Cayolle.

3
Pas du Lausson – Je ne sais pas pour vous mais cette photo me fait penser à Man VS Wild ^^

La vue est magnifique aux sommets! Il n’y a rien autour que des montagnes, encore des montagnes, et de la végétation partout. Le plus impressionnant reste le silence… C’est tout calme, tout paisible à se demander comment c’est possible de réussir à vivre avec autant de nuisances sonores dans nos capitales. Et les lacs ? Une merveille… Je suis restée assez impressionnée de trouver de si beaux lacs en altitude.  C’était ma première randonnée et je n’avais vraiment pas confiance aux pseudos chemins hypers fins tracés pour faciliter la marche. Perso j’ai bien crû à plusieurs reprises que j’allais mourir , il y avait de ces pentes ! Dans tous les cas, quelques minutes de suspense plus tard et nous voici arrivés au Lac des Garrets !

3 (3)
Lac des Garrets

Et encore quelques minutes plus tard (et moins de chemins pointus) et vous tomberez direct sur le Lac de la Petite Cayolle.

44
Lac de la Petite Cayolle

C’est un beau parcours de crête qui en vaut le détour.

55
Lac de la Petite Cayolle

Perso nous avons préféré faire l’itinéraire dans ce sens : Refuge du Lac d’Allos – Pas du Lausson – Lac des Garrets – Lac de la Petite Cayolle plutôt que l’inverse. Dans ce sens, on commence par une montée et le retour vers le Refuge se fait par une descente, c’est beaucoup plus facile je trouve. La récompense après l’effort 🙂 Ce qui ne vous empêche pas de faire différemment; nous avons rencontré beaucoup de personnes sur le chemin qui avait opté pour le même itinéraire mais en sens inverse.

3

Nous avons passé au total environ 5-6h dans les montagnes cette journée-là. Aucun rush, autant de pauses que voulues. Ce qui était très agréable dans l’ensemble dans le sens où nous avons pu faire des pauses pique-nique au bord de cours d’eau et pleinement profiter du soleil et des paysages qui s’offraient à nous. Nous sommes retournés au refuge aux alentours de 18h, histoire de prendre un verre (Monaco addict ^^) avant le dîner prévu tous les soirs à la même heure : 19h.

Nous avions le taxi le lendemain matin très tôt pour pouvoir récupérer l’unique navette de 7h qui circulait les dimanches et qui nous permettait de descendre à la gare de Thorame. Pour que le réveil ne soit pas très difficile du coup, nous avons passé notre dernière nuit à 5mn à pied du Parking de Laus. Le côté pratique de pouvoir faire des bivouacs n’importe où 😉

5
Notre hôtel 5 étoiles mobile 🙂 – 5mn à pied du parking de Laus

Notre tente était posée juste à côté d’une rivière… C’était assez magique de pouvoir dormir bercés par le bruit de l’eau et les chants des criquets… Et aussi de pouvoir assister à un magnifique coucher du soleil 🙂

1

2

Voilà… ainsi s’achève notre trek de 3 jours et 3 nuits dans la Vallée du Verdon et le Val d’Allos dans le Parc du Mercantour. La suite de notre voyage pour le coup sera du coup Nice et Monaco 🙂

Life begins at the end of your comfort zone

3 jours à apprendre à se connaître soi et l’autre. (Et ce n’est vraiment pas évident !)

A aller au delà de ses limites (pour moi qui déteste les insectes et qui ne suis absolument pas du tout sportive 😉 ).

A vivre avec le minimum de confort possible, seuls, confrontés à la nature profonde (Ce n’est pas Koh-Lanta je sais mais pour moi c’était presque ! )

Wherever you go becomes a part of you somehow.

PS : Pour avoir une idée du côté pratique pour notre randonnée (contenu du sac, matériel de couchage, nourriture, Itinéraires…) , je vous dis tout dans cet article !

Et comme toujours pour plus de photos… un petit tour sur la galerie ou sur Instagram 🙂

5 pensées

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s